Atelier stages

 Isabelle, diplômée d’un Brevet des Métiers d’Art en broderie Haute Couture et finaliste au concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France », est heureuse de nous inviter à ses stages qui se déroulent dans un esprit de convivialité et de créativité.

Les stages sont uniquement sur demande,
Soumettez à Isabelle vos dates et projets, elle étudie toute les propositions
• En dessous de 3 personnes : Aucune remise.
• De 3 à 5 personnes : 15% de remise sur les prix indiqués.
• 6 personnes et plus : 25% de remise sur les prix indiqués.
• 10 personnes et plus : 35% de remise sur les prix indiqués.
*En dehors du département de l’Aude (11), Isabelle demande le défraiement des frais de transport et d’hébergement. Devis offert.

Isabelle peut nous initier, à partir de ses dessins, à huit techniques de broderie :

Cliquer ici pour télécharger le formulaire d’inscription

 La BRODERIE sur métier à broder, à l’aiguille. Il s’agit de broderie Haute Couture. L’élève d’Isabelle a monté son tissu sur un métier à broder. A l’aiguille, avec une main posée sur le métier et une main sous le métier, son élève a brodé le cœur au point de mirliton puis a posé ses perles. La broderie Haute Couture permet d’utiliser d’autres techniques très riches : pose de galon, pose de soie, pose de chenille. (en savoir plus…)  

 Image0051

 

 

 

 

 La BRODERIE sur métier à broder, au CROCHET de LUNEVILLE. Il s’agit de broderie Haute Couture. Isabelle a monté son tissu, ici de l’organza de soie, sur un métier à broder. Avec le crochet de Lunéville, un petit outil très ancien, elle a posé des perles au centre puis des paillettes et des cuvettes  pour obtenir des fleurs. Enfin, en haut du tissu, elle a posé des tubes « en rivière ». La broderie Haute Couture permet d’utiliser d’autres techniques très riches : pose de galon, pose de soie, pose de chenille. (en savoir plus…)

La PEINTURE à l’ AIGUILLE  ou le NUIDO. Cette broderie est millénaire et nous vient du Japon. Accumulation de petits points, elle utilise un matériel aussi simple qu’une aiguille et du fil. Recherchant le silence dans le tumulte, l’homme tente par ses mains de faire naître la beauté. Son geste répété invariablement depuis les temps anciens selon un rythme qui ne changera jamais est pour lui source d’équilibre ». 

Pour ce napperon, Isabelle a joué avec des nuancés de roses et a juste mis une petite touche de doré pour embellir le bouquet de roses anciennes. (en savoir plus…)

 
 La BRODERIE au RUBAN ou BRODERIE ROCOCO. Connue dès l’antiquité, elle prend son essor avec Joséphine au XVIIIième siècle. Le bouquet champêtre a été  brodé sur une moire (étoffe à reflet changeant). Isabelle s’est servi des différents points, qu’elle a réalisés aux rubans (satin polyester, velours, organza, soie…) le point de tige pour la tige des roses ; le point de nœud pour les myosotis ; le point avant pour les feuilles des branches; le point d’araignée pour les roses. (en savoir plus…)

 La BRODERIE BLANCHE. Anciennement connue sous le nom de « broderie de blanc », elle s’emploie exclusivement pour le linge de maison et la lingerie fine. On distingue différents genres : la broderie en relief, la broderie Renaissance et Richelieu, la broderie Vénitienne….Isabelle nous enseigne la broderie en relief au plumetis.Pour nous, notre Artiste a inventé A comme Amitié. La tige du A est brodée au cordonnet droit, le cœur de la fleur au plumetis, le bourrage du A est réalisé au point de reprise. Les finitions sont au point de paris,on parle alors de JOURS sur TOILE. (en savoir plus…)

 

 

 La BRODERIE TRADITIONNELLE. Servait autrefois à ornementer les vêtements de travail ou de cérémonie. Aujourd’hui, cette broderie, comme la broderie bretonne, la broderie jacobéenne, le point d’ombre, la broderiecréative est un moyen d’expression ludique et étonnant ! Isabelle a réalisé ce motif sur un lin rayé prune et s’est servi de différents points : le point de Bayeux pour la ruche, le point d’araignée pou les roses, le point de nœud et le point bouclette pour la petite abeille(en savoir plus…)

 La TAPISSERIE de BAYEUX. Broderie de laine réalisée au XIième siècle. Elle relate l’histoire de la conquête de l’Angleterre par les Normands lors de la Bataille de Hastings. Isabelle, d’origine Normande, a choisi un drakkar pour vous emmener à la conquête du point de Bayeux, vieux de plusieurs siècles ! Mais pourquoi un Drakkar ? Parce qu’Isabelle est née tout près d’une église dont la charpente est en forme de vaisseau. (en savoir plus…)

 
 Image0028

 Le POINT de CROIX .Certainement le point le plus aimé et le plus connu ! Il se travaille sur des toiles aïda, sur des lins et consiste à faire des petites croix. Isabelle a beaucoup aimé dessiner pour les magazines spécialisés, entre autre « Ouvrages Broderie ». Pour nous, elle a inventé un ABCédaire, étonnant mélange de point compté et de broderie créative. Et elle y a ajouté des perles, des paillettes et brodé des points de nœud. (en savoir plus…)